Définition

Les Verrues Plantaires : Lésion cutanée due a la prolifération du virus HPV se développant dans les cellules de Malpighi. Le virus est du type PA.PO.VA (papilloma, pollium, vacuol agent). Il résiste à un milieu humide, transmission de manière indirecte.

Anatomopathologie

a) Epiderme :

Hypertrophie des couches et HK en surface.

Au niveau de la couche granuleuse : épaisseur irrégulière,

Au niveau de la couche épineuse : molle par destruction des cellules, la peau apparaît macérée et blanche.

b) Derme :

Hypertrophie des papilles : limites nettes, disposition régulière et concentriques, leur nombre augmente, elles ne pénètrent pas dans le derme.

Etude clinique

a) Signes fonctionnels :

Douleur mécanique au pincement latéral et à la décompression, gène puis boiterie.

b) Signes physiques :

Inspection : HK jaune, taille variable, champ verruqueux. Favorisée par un hyper appui + hyperhydrose.

Palpation : induration cornée

Excision : loge verruqueuse arrondie, contenu blanchâtre et macéré, après curetage on retrouve des papilles hypertrophiées.

c) Formes cliniques :

Verrues clous = myrmécies, spécifiques au pied, très profondes, douloureuse, unique, ovoïde, virus HPV1

Verrues mosaïques : superficielles, moins douloureuses plaques rugueuses, HPV2, moins spécifique au pied, risque de récidive.

Evolution

a) Absence de traitement :

Auto contamination par la lymphe, s’il y a coupure le virus se propage  -> champ verruqueux = phénomène de KOBNER.

b) Avec traitement :

Guérison sans séquelles ms persistance d’un tissu cicatriciel toujours + ou – douloureux.

c) Complications :

  • inflammation,
  • démarche antalgique,
  • infection si absence de soin septique mais cela favorise la guérison  en cas d’abcès de fixation car le virus est détruit par les staphylocoques.

Traitements

a) Préventif :

Traiter l’hyperhydrose.

Règles d’hygiène dans les piscines.

Conseils de chaussage (matériau naturel) pour éviter l’hyperhydrose.

Sécher les pieds.

b) Traitement pédicural :

Votre podologue pratiquera l’excision de l’anneau kératosique après quoi les topiques externes qu’il pourra utiliser seront plus efficace. Plusieurs séances seront nécessaire pour la disparition totale de la verrue.

c) Traitement chirurgical :

Curetage large de la zone puis cautérisation par électro coagulation. Pendant 3 à 4 semaines application d’un pansement cicatrisant.

Traitement dermatologique : azote liquide.